À Alpha, j’ai découvert l’amour du Christ pour moi

Un Dieu aimant ? Non, vraiment, ce n’était pas l’expérience de Pierre durant l’enfance, malgré une éducation chrétienne. C’est à 46 ans qu’il a enfin réalisé ! Il raconte


Il faut, il faut… Il faut aller à la messe, il faut dire telle prière, il faut ! Des obligations, voilà ce qui m’a le plus marqué enfant. L’amour de Dieu offert, je ne l’ai pas ressenti. À 15-16 ans, je m’écarte de cette religion où je ne vois pas suffisamment la bienveillance en actes. Je deviens même athée assez militant. Je pense : « Tous ces principes, ces préceptes ne sont que des moyens pour contrôler les gens ». Plus tard, je me marie. Deux enfants. Je divorce. Je me remarie. Deux autres enfants. En 2008, mon couple se retrouve en grande difficulté. Plus la moindre harmonie ! En février 2011, je croise dans mon immeuble une dame d’une soixantaine d’années… Elle doit rejoindre le 4e étage. Sa valise est trop lourde. Je lui propose mon aide… Elle m’apprend qu’elle est israélienne et psychanalyste. Je lui confie mon immense besoin de parler, de dire mes souffrances. « I can help you », je peux vous aider me dit-elle. Ma femme accepte qu’elle vienne discuter. Ces échanges à trois, pourtant très intéressants, n’arrangent pas notre situation de couple. Mais ils me permettent déjà d’aller me réconcilier avec mon père. C’est l’acte I de mon changement personnel.

En d’autres temps, j’aurais fui

Acte II, huit jours plus tard, un dimanche matin. Ce sont les vacances de février. Je suis seul. Mon épouse est partie au soleil. Je décide sans raison particulière d’aller à la messe… Direction Saint-Gervais, une église en plein coeur de Paris. Fantastique ! Tout me parle, c’est beau ! Le texte de l’évangile et l’homélie me rejoignent (lire La Parole Marquante, sur cette page), je me sens bien avec les autres. Acte III, en septembre 2011. Une vieille amie me parle du parcours Alpha Classic de la paroisse Ste-Marguerite (11ème) : « Viens, ce sont des dîners conviviaux hebdomadaires. On y échange sur la vie, sur Dieu, sur la foi. » J’y vais. Bel accueil. Il y a beaucoup de gens. Je suis assis à côté de deux personnes, un couple. Ils parlent sans masque, ils sont vrais, évoquent en confiance des leurs souffrances psychiques. En d’autres temps, j’aurais fui. Mais là, je reste à leur table, me sens bien avec eux. Le dîner est agréable. Rien à voir avec un repas sur une table en formica : une nappe, de jolies fleurs, des bougies, un soin apporté au service. Ce n’est pas luxueux. Juste le bon ton pour passer une bonne soirée !

Pour moi qui me suis beaucoup trompé

Vient l’acte IV, quand tout devient plus dense et intense. Au fil des dîners, cela devient une évidence : le Christ n’est pas une invention, c’est une réalité. Je suis aimé par lui, tel que je suis, dans ma petitesse, ma médiocrité et même mon péché. Je découvre l’amour inconditionnel de Dieu pour moi. Le Christ est venu pour des gens comme moi qui ai beaucoup cherché, me suis beaucoup trompé. Je le comprends profondément, de l’intérieur. Cela me bouleverse. Une conviction naît en moi : le vrai bonheur existe, avec le Christ. Avec lui, j’ai envie d’être en vie. Ce parcours Alpha Classic me révèle l’ampleur et la beauté du chemin à parcourir : je dois changer, aller vers le meilleur de moi-même.

L’Acte V débute en janvier 2012 : je poursuis avec un nouveau parcours Alpha Classic, cette fois du côté des accueillants. J’attends cette soirée du mercredi avec impatience. J’ai hâte de retrouver ces personnes qui vivent leur foi chrétienne de façon existentielle, concrète.

Parallèlement, à Saint-Gervais où je vais désormais chaque dimanche, je rejoins un groupe d’adultes qui se préparent au sacrement de la Confirmation. C’est passionnant. J’avance. J’approfondis. Par exemple, lors d’un séjour à l’Abbaye de Cîteaux (Côte-d’Or), je redécouvre l’évangile de l’enfance (Luc 2, 14) : ce n’est pas « Paix aux hommes qui l’aiment », comme je l’imaginais enfant, mais « Paix aux hommes qu’il aime ». Cela change tout !

Dans mon histoire personnelle, il y a un acte VI. Il est en train de s’écrire, au fur et à mesure que je laisse Dieu habiter ma vie ! »

« Ce que j’ai déjà changé depuis le parcours Alpha »

« La rencontre du Christ a bouleversé ma vie… mais également mes relations. De nombreuses connaissances ne comprennent pas mon évolution. Heureusement, le Christ est libérateur ! Je ne me sens plus dépendant de ce que les gens pensent de moi. Je n’ai plus aucun goût pour les dîners mondains. J’ai soif de vérité dans les échanges. Dans mon travail d’éditeur, malgré la crise, je fais confiance à la Providence. Et je prie tous les jours. Mon épouse et moi sommes aujourd’hui séparés mais la relation est plutôt apaisée. Je le sais : je dois encore beaucoup avancer et me convertir. Je suis en chemin, serein, sûr de l’amour de Dieu pour moi. »

La Parole Marquante :

« Regardez les oiseaux du ciel : ils ne sèment ni ne moissonnent ni ne recueillent en des greniers, et votre Père céleste les nourrit ! Ne valez-vous pas plus qu’eux ? » Evangile de saint Matthieu chap. 6, 25-26 (Traduction Bible de Jérusalem)


Warning: strstr() expects parameter 1 to be string, array given in /srv/d_vn090305a/var/web/PAA/parcoursalpha.fr/classic/ecrire/inc/texte.php on line 408
Pour Approfondir :
PARTENAIRES
 
PLAN DU SITE

Invitez vos amis à découvrir le site et à venir à un dîner Alpha !


Prénom & Nom :
* Votre Email :
* Email de vos amis
Message